Venir étudier en France

Selon votre nationalité, votre pays de résidence, votre diplôme de fin d’études secondaires et le niveau d’études que vous souhaitez intégrer, vous devez suivre une procédure différente pour candidater dans un établissement d’enseignement supérieur en France. 

Venir étudier en France

Vous résidez dans un pays relevant de la procédure "Etudes en France"

Quels sont les pays concernés ?

La procédure "Études en France" concerne uniquement les étudiants résidant dans l’un des 65 pays suivants :

Afrique du Sud, Azerbaïdjan, Algérie, Arabie Saoudite, Argentine, Bahreïn, Bénin, Bolivie, Brésil, Burkina Faso, Burundi, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine, Colombie, Comores, Congo, Corée du Sud, Côte d'Ivoire, Djibouti, Émirats arabes unis, Égypte, Equateur, États-Unis, Gabon, Géorgie, Ghana, Guinée, Haïti, Inde, Indonésie, Iran, Japon, Jordanie, Kenya, Koweït, Laos, Liban, Madagascar, Malaisie, Mali, Maroc, Maurice, Mauritanie, Mexique, Niger, Nigeria, Pérou, Qatar, République démocratique du Congo, République dominicaine, Royaume-Uni, Russie, Sénégal, Singapour, Taïwan, Tchad, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Ukraine, Vietnam.

Candidater en niveau Master

Si vous souhaitez poursuivre vos études en France à partir d'un niveau Master, vous devez suivre la procédure "Etudes en France" jusqu’à l’obtention d’un visa étudiant.

Créez votre dossier électronique personnel et laissez-vous guider. Nous vous invitons à consulter notre page des formations pour connaître les dates de rentrée des formations.

Candidater en Mastère Spécialisé / Doctorat

La procédure "Etudes en France" ne concerne pas les étudiants étrangers qui souhaitent faire une demande d'inscription au niveau doctorat.

Vous êtes un étudiant européen

Candidater en niveau Master, Mastère Spécialisé ou Doctorat

ll n’existe aucune procédure particulière pour s’inscrire en master, Titre RNCP ou en doctorat. Obtenir un visa n’est pas non plus nécessaire. Il faut prendre directement contact avec notre établissement d’enseignement pour faire une demande d’inscription.

Vous n'êtes ni européen, ni résidez dans un pays relevant de la procédure "Etudes en France"

Candidater en niveau Master, Titre RNCP Niveau 7

Nous contacter directement.

Si votre candidature est retenue, vous recevez un document confirmant votre admission. Dès réception de ce document, vous pouvez entamer les

démarches auprès du Consulat de France de votre pays de résidence pour obtenir un visa. Demandez un visa étudiant si votre admission concerne un niveau licence ou master ; faites une demande de visa passeport talent si elle concerne une inscription en doctorat.

Il existe un site officiel des visas en France : https://france-visas.gouv.fr/web/france-visas/accueil

Le visa long séjour valant titre de séjour (VLS-TS)

Il vous permet de séjourner en France un an sans avoir à demander de titre de séjour. Vous devrez néanmoins faire valider votre visa à votre arrivée. Selon la nature de votre séjour, il existe trois types de visa long séjour :

– le VLS-TS mention étudiant pour des études au niveau licence et master ;

– le VLS mention passeport talent pour un doctorat et au-delà ;

– le VLS-TS mention stagiaire pour faire un stage en France dans le cadre de la formation que vous suivez dans votre pays de résidence.

Informations
VLS-TS mention étudiant
VLS mention passeport talent
VLS-TS mention stagiaire
Que permet ce VISA ?

Il permet de séjourner en France de 4 mois à 1 an afin d’y suivre des études supérieures. Il donne le droit de :

  • voyager librement dans tous les pays de l’espace Schengen.
  • travailler 964 h/an, soit 20 h/ semaine.
  • bénéficier de VISALE, la caution locative étudiante gratuite,
  • recevoir une allocation logement de la CAF,
  • prolonger son séjour au-delà de la durée de validité du titre de séjour délivré.

Le visa long séjour (VLS) mention "passeport talent chercheur" permet aux titulaires d’un diplôme de niveau au master de séjourner en France pour mener des travaux de recherche ou pour dispenser un enseignement de niveau universitaire dans le cadre d’une convention d’accueil.

La convention d'accueil est un document administratif qui

précise la nature et la durée des travaux confiés au chercheur ou au

doctorant. Y sont également précisées les ressources, les conditions d’hébergement et la couverture médicale dont jouit le bénéficiaire.

Le visa long séjour valant titre de séjour mention stagiaire, abrégé en VLS-TS stagiaire, permet de séjourner en France pour une durée supérieure à trois mois en tant que stagiaire.

Votre stage doit s’inscrire dans le cadre d’une formation professionnelle et se dérouler au sein d’une entreprise ou d’un hôpital public.

Le visa long séjour mention stagiaire vous permet d'entrer en France. Vous devrez néanmoins le faire valider auprès de l’Office français de l'immigration et de l'intégration (OFII) dès votre arrivée. Si votre stage dure moins de trois mois, vous devez demander un visa court séjour et la procédure est différente.

Comment l’obtenir ?

Si vous résidez dans l’un des 46 pays relevant de la procédure « Études en France » et que vous avez besoin d’un visa pour venir étudier en France, vous devez obligatoirement au préalable effectuer votre demande d’inscription dans l’enseignement supérieur via la plateforme « Etudes en France ». Votre demande de visa sera automatiquement transmise aux autorités consulaires françaises de votre pays de résidence via cette plateforme.

Si vous ne résidez pas dans l’un de ces pays et que vous avez besoin d’un visa pour venir étudier en France, prenez contact auprès des autorités consulaires françaises de votre pays de résidence.

Le VLS "passeport talent – chercheur" est réservé aux doctorants.

La convention d’accueil doit être adressée par l’établissement d'accueil à son bénéficiaire.

Le doctorant doit ensuite la faire viser par les autorités consulaires de son pays de résidence au moment de sa demande de visa.

Cette procédure s’applique si le doctorant est salarié pour conduire des travaux de recherche et ce quelle que soit la nature de son contrat de

travail : contrat doctoral, convention industrielle de formation par la

recherche (CIFRE) ou autres.

Pour constituer votre dossier, il vous faut réunir les pièces justificatives suivantes :

  • un passeport valide ;
  • une convention de stage tripartite visée par le préfet et signée entre vous, l'établissement de formation ou votre employeur et votre organisme de formation, l’entreprise ou l’établissement de santé d'accueil en France. Le visa du préfet s’obtient auprès de la Direccte ;
  • un justificatif de vos ressources ;
  • un justificatif de domicile ou d'hébergement en France.
Comment le valider ? 

Dès votre arrivée en France, vous devez valider votre visa. La procédure est entièrement dématérialisée :

vous pouvez tout faire à distance, depuis chez vous, avec votre ordinateur.

Vous devez valider votre visa au plus tard dans les 3 mois qui suivent votre arrivée en France.

Voici l’adresse à laquelle vous devez vous connecter : https://administration-etrangers-en-france.interieur.gouv.fr


Vous aurez besoin :

  • D’une adresse électronique (email) valide,
  • Des informations figurant sur votre visa,
  • De communiquer votre date d’arrivée en France,
  • De communiquer votre adresse de résidence en France,
  • D’une carte de paiement pour payer en ligne la taxe de délivrance d’un titre de séjour.

Pour un séjour de moins de 12 mois, vous disposez d’un visa valant titre de séjour, appelé VLS-TS "passeport talent – chercheur". Il est valable un an.

Dans les trois mois qui suivent votre arrivée en France, vous devez valider votre visa en ligne.

Pour un séjour de 12 mois ou plus, vous disposez dans un premier

temps d’un simple visa "passeport talent-chercheur". Il est valable

trois mois et ne vaut pas titre de séjour. Dans les deux mois qui suivent votre arrivée en France, vous devez vous rendre en préfecture pour demander votre carte de séjour

pluriannuelle mention "passeport talent-chercheur". Elle est valable

pour une durée identique à celle de la convention d'accueil, dans une limite de 4 ans. 

Comment continuer ses études après expiration ? 

Vous pouvez demander son renouvellement en adressant une demande en préfecture : vous ferez une demande de carte de séjour pluriannuelle. Tout se fait en France trois mois avant l’expiration de votre visa VLS-TS.

La carte de séjour pluriannuelle qui vous sera délivrée sous certaines conditions aura une durée de validité correspondant au nombre d’années restant dans le cycle d’études dans lequel vous êtes inscrit.

Si vous suivez des études dans une grande école, le renouvellement de votre titre de séjour sera valable jusqu’à l'obtention de votre diplôme.

À l’expiration de votre visa long séjour "passeport talent–chercheur", vous pouvez demander une carte de séjour pluriannuelle "passeport talent-chercheur"pour prolonger votre séjour en France.

Adressez votre demande en préfecture. Si vous obtenez votre carte de séjour, elle ne sera valable que pour une durée identique à celle de la convention d'accueil, dans une limite de 4 ans.

Cette formalité est renouvelable et coûte 225 euros.

A l’expiration de votre VLS-TS, vous pouvez obtenir une carte de séjour temporaire si votre stage est prolongé ou renouvelé.

Si l'entreprise, l'organisme de formation ou l'hôpital qui vous

accueille décide de renouveler votre stage, le préfet doit valider un avenant à votre convention de stage initiale. Si le préfet ne répond pas

dans un délai de 15 jours, la demande de validation de l'avenant est de fait acceptée.

Une fois votre convention de stage validée, vous devez demander une carte de séjour temporaire mention stagiaire en préfecture. Cette demande doit avoir lieu au moins deux mois avant la date d’expiration de votre visa.

Logement

Se loger pendant ses études

Demande de logement étudiant chez un particulier

Vous pouvez enfin consulter les offres de logement disponibles, y compris celles proposées chez des particuliers sur Lokaviz.fr, la centrale du logement étudiant. Le label « Lokaviz » garantit aux étudiants l'assurance d'être logés décemment et en confiance. 

La cité internationale universitaire de Paris

Située dans le 14e arrondissement de Paris, la Cité internationale universitaire de Paris (CIUP) est un vaste ensemble de résidences universitaires.

Pour y être logé, il faut être inscrit dans un établissement de la région parisienne et préparer au moins un diplôme de niveau Master 1.

Renseignez-vous sur le site de la cité internationale à la rubrique Faire une demande de logement.

Les foyers d’étudiants et de jeunes

Gérés par des associations, parfois religieuses, les foyers proposent des logements aux jeunes âgés en moyenne entre 18 et 25 ans.

Ils peuvent être réservés aux hommes ou aux femmes ou bien être mixtes. La priorité est donnée aux jeunes travailleurs (apprentis, en alternance) et aux étudiants en stage. Vous pouvez quand même faire une demande si vous êtes "juste étudiant". Le prix des chambres sera moins élevé que celui des résidences privées. Comptez environ 600 euros à Paris ; 400 euros en régions. Certains foyers proposent la demi-pension.

Pour vous renseigner, vous pouvez consulter les sites de l’union nationale des maisons d’étudiants, de l’union nationale pour l’habitat des jeunes.

Les offres de logements privés

Si vous n’avez pas trouvé de chambre en résidences ou en foyer, vous pouvez vous tourner vers les agences immobilières ou les particuliers. Vous pourrez y louer un logement entier ou bien une chambre individuelle dans un appartement.

Les prix sont ceux du marché de l’immobilier : comptez au minium 800 euros à Paris et 400 euros en régions.

Pour trouver des annonces d’appartements proposées par des agences immobilières, vous pouvez consulter les sites Se Loger ou Lodgis. Pour louer un appartement auprès d’un particulier (sans passer par une agence), consultez les annonces des sites Pap ou Le Bon Coin.

Vous trouverez des annonces de colocations sur les sites appartager, roomlala, immojeune, ou la carte des colocs.

Préparer son dossier de location

La liste des documents peut varier selon le type de logement et les exigences du propriétaire mais, de manière générale, préparez-vous à fournir la copie des documents suivants :

  • Votre pièce d’identité,
  • Votre titre de séjour (VLS-TS, carte de séjour) si vous êtes venus en France avec un visa,
  • Votre carte d’étudiant ou votre certificat de scolarité pour l’année en cours,
  • Un courrier de votre garant et sa pièce d’identité.

Vous n'avez pas de garant ? Il existe aussi le dispositif Garant Me.

Nos conseils
  • N’attendez pas d’être en France pour chercher votre logement. Faites vos demandes à distance, que ce soit pour obtenir
  • une chambre dans une résidence du CROUS, dans un foyer ou dans une résidence privée.
  • Méfiez-vous des loyers trop bas. À Paris, comptez 400 euros pour une chambre en résidence universitaire du CROUS et au minimum 800 euros pour un studio dans le privé. Dans les autres villes, vous pouvez diviser ces chiffres par deux, en moyenne. Dans la plupart des cas, vous pouvez bénéficier des aides financières de la CAF (Caisse d’Allocations Familiales) pour payer votre loyer.
  • Privilégiez les logements loués meublés. Vous économisez des frais d’installation.
  • N’envoyez jamais d’argent à distance sans avoir signé un contrat de location et avoir échangé directement avec un organisme.
  • Evitez de payer des loyers d’avance.

Préparer son arrivée en France

1 mois avant votre arrivée
  • Faites les démarches pour obtenir votre visa au moins un mois avant votre arrivée en France.
  • Réfléchissez à votre budget et vérifiez que votre carte bancaire vous permettra bien de retirer de l’argent à votre arrivée en France. Dans le cas contraire, prévoyez de l’argent liquide. Vous pourrez plus tard ouvrir un compte bancaire en France.
1 semaine avant votre arrivée
  1. Prévenez votre établissement d’accueil et votre éventuel bailleur de votre arrivée.
  2. Faites votre valise en prévoyant des vêtements adaptés à tout type de météo.
  3. Enfin, préparez les documents nécessaires à votre voyage et à votre installation, à savoir : 


Documents d’identité :

  • carte d’identité ;
  • passeport ;
  • extrait de naissance (traduction et copie conforme) ;
  • permis de conduire (si vous avez l’intention de conduire en France).

Documents relatifs à vos études en France :

  • attestation d’inscription dans votre établissement ;
  • attestation(s) de niveau de langue (français, anglais, etc.) ;
  • diplômes antérieurs (traduction et copie conforme).

Documents relatifs à votre voyage :

  • vos billets de trains ou d’avions ;
  • votre itinéraire depuis l’aéroport.

Documents relatifs à votre installation :

  • la réservation de votre logement imprimée ;
  • les documents demandés pour l’entrée dans le logement ;
  • la liste et les coordonnées de vos contacts en France.

Envoyez-les-vous par email ou sauvegardez-les sur un cloud. Vous y aurez ainsi toujours accès facilement.

Jour de votre arrivée
  • Si vous arrivez en France en train ou en avion, vous trouverez des distributeurs automatiques de billets dans la plupart des gares et des aéroports. Si besoin, profitez-en pour retirer de l’argent liquide.
  • Si vous devez emprunter les transports en commun pour rejoindre votre logement, achetez vos titres de transport auprès d’une borne automatique ou d’un guichet. Le paiement par carte bancaire est accepté.
  • Rejoignez votre logement et réglez les formalités nécessaires à votre installation.
  • Posez vos valises, soufflez un peu et faites un tour pour découvrir votre nouveau quartier.


Jour J + 1 semaine
  • Ouverture d’un compte bancaire

Ouvrir un compte bancaire en France peut être très utile, notamment pour régler vos factures (électricité, téléphone, loyer) et vos abonnements (transports, Internet). Vous pourrez également percevoir plus facilement vos éventuels salaires et vous faire rembourser vos frais de santé directement. Une carte de paiement française vous permet également de régler la majorité de vos dépenses et vous évite de transporter des sommes importantes d’argent liquide.

Trois documents sont nécessaires pour ouvrir un compte bancaire : une pièce d'identité, un justificatif de domicile et une attestation de scolarité ou une carte d'étudiant.

  • Validation de votre titre de séjour

Si vous êtes venus en France avec un visa nécessitant une validation, effectuez cette démarche dans les tous premiers jours de votre arrivée. Elle vous permettra ensuite de vous inscrire à la sécurité sociale et de voyager pendant votre séjour.

Voici l’adresse à laquelle vous devez vous connecter : https://administration-etrangers-en-france.interieur.gouv.fr

  • Inscription à la Sécurité Sociale

Vous devez vous inscrire au régime général de la sécurité sociale française. L’inscription se fait en ligne en vous connectant au site de l’assurance maladie dédié aux étudiants étrangers :  https://etudiant-etranger.ameli.fr/#/. Il est disponible en français et en anglais.

Cette démarche est obligatoire. Elle vous permettra de vous faire rembourser une partie de vos frais médicaux.

Si vous le souhaitez, vous pouvez également choisir une mutuelle qui vous permettra de compléter vos remboursements de frais médicaux.


TASQ-OM, organisme de formation en alternance spécialisé dans les domaines du Management Qualité Hygiène Sécurité et Environnement (QHSE).

Contact

TASQ-OM

Le Belvédère

1-7, Cours Valmy

92800 PUTEAUX

PLAN D'ACCÈS

Tél. : +33 1 87 16 88 85

Email : tasq@tasq-om.fr

La certification qualité a été délivrée au titre de la catégorie d'action suivante :

ACTIONS DE FORMATION

ACTIONS DE FORMATION PAR APPRENTISSAGE

Voir Guide Référentiel National Qualité



Mise à jour du site web et ses informations : 28/09/2022

Copyright©2021 TASQ-OM | Site réalisé par IdeaPixel